Projets

Les entreprises sélectionnées doivent remplir les critères d’un chiffre d’affaires se situant entre 30 millions et 1 milliard de FCFA ; être une entreprise viable/rentable créatrice de valeur ajoutée et d’emplois ; disposer de fonds propres et être capable d’accéder au crédit.

Le dossier élaboré est soumis à un comité de sélection indépendant pour analyse. S’il est validé, le gestionnaire du FAI signe un contrat cadre et un accord de service avec le facilitateur responsable du dossier. Ainsi, celui-ci accompagnera l’opérateur économique, bénéficiaire des subventions du FAI, jusqu’au terme de l’exécution en bonne et due forme du projet prévu.

Filières

Filières
  • Maïs
  • PFNL

Zones du projet

Zones du projet
  • Centre (2)
Découvrir tous les projets dans le Sahel Découvrir tous les projets dans le Nord Découvrir tous les projets dans le Centre-Est Découvrir tous les projets dans le Centre Découvrir tous les projets dans le Plateau-Central Découvrir tous les projets dans le Centre-Sud Découvrir tous les projets dans l’Est Découvrir tous les projets dans le Centre-Nord Découvrir tous les projets dans la Boucle du Mouhoun Découvrir tous les projets dans le Centre-Ouest Découvrir tous les projets dans les Cascades Découvrir tous les projets dans le Sud-Ouest Découvrir tous les projets dans les Hauts-Bassins

Facilitateurs

Facilitateurs

Taille d'entreprise

Taille d'entreprise
  • Moyenne entreprise (1)
  • Petite entreprise (1)

Activité

Activité
  • Commercialisation uniquement (1)
  • Transformation et commercialisation (1)
CABRE SA
Filière Maïs
Boucle du Mouhoun

CABRE SA

Entreprise spécialisée dans l’agro-alimentaire, la production et la commercialisation de produits céréaliers locaux (maïs, petit mil, niébé et riz local), l’agro-industrie (transformation et commercialisation de produits agro-industriels) et la commercialisation d’intrants agricoles (semences de céréales et engrais).
Filière Bétail
Boucle du Mouhoun

Na Yi Neeré

Unité de transformation et la commercialisation de viande à Dédougou. Elle achète des animaux sur pieds (taureaux engraissés et petits ruminants), les fait abattre, les conditionner pour la commercialisation. L’entreprise pratique également la commercialisation du poisson et des poulets de race locale.
Filière Riz
Boucle du Mouhoun

Sourou Barka

Unité de transformation de riz local. Elle est spécialisée dans le décorticage et la commercialisation de riz paddy local en riz blanc. Elle offre en plus un service de mouture de farine.

Facilitateurs

Facilitateurs

FAQS

Le Fonds Agro-Industrie est la sous-composante d’appui conseil aux petites et moyennes entreprises agro-alimentaires du Programme de Croissance Économique dans le Secteur Agricole (PCESA).

Son objectif premier est de faire connaître aux petites et moyens opérateurs économiques de l’agriculture, une croissance inclusive en termes de chiffres d’affaires et de création d’emplois.

Les projets subventionnés répondent aux critères d’éligibilité et de pertinence (potentiel d’obtenir un financement bancaire/privé, lien avec le marché final ; augmentation de valeur de l’achat des produits agricoles burkinabè ; création d’emplois décents ; ne se trouve pas sur la liste d’exclusion d’EDFI).

  • avoir un projet en rapport avec au moins l’une des filières suivantes : apiculture, aviculture, banane douce, bétail, cajou, céréales, coton, insectes, karité, lait, maïs, mangue, manioc, maraîchage, niébé, produits forestiers non ligneux (PFNL), riz, semences et sésame ;
  • avoir un projet localisé dans au moins l’une des régions suivantes : la Boucle du Mouhoun, le Centre, le Centre-Est, le Centre-Ouest, les haut bassins, le Nord, le Plateau Central et Sahel ;
  • avoir un chiffre d’affaires se situant entre 30 millions et 1 milliard de FCFA ; 
  • être une entreprise viable/rentable créatrice de valeur ajoutée et d’emplois ; 
  • disposer de fonds propres et être capable d’accéder au crédit.

Les entreprises sélectionnées doivent remplir les critères suivants :

  • avoir un chiffre d’affaires se situant entre 30 millions et 1 milliard de FCFA ; 
  • être une entreprise viable/rentable créatrice de valeur ajoutée et d’emplois ; 
  • disposer de fonds propres et être capable d’accéder au crédit.

Le dossier élaboré est soumis à un comité de sélection indépendant pour analyse. S’il est validé, le gestionnaire du FAI signe un contrat cadre et un accord de service avec le facilitateur responsable du dossier. Ainsi, celui-ci accompagnera l’opérateur économique, bénéficiaire des subventions du FAI, jusqu’au terme de l’exécution en bonne et due forme du projet prévu. Les banques partenaires (Ecobank et Coris Bank), « bras financier du FAI », accompagnent les entreprises sélectionnées dans le cadre du FAI en leur accordant des prêts à des taux préférentiels. La SOFIGIB quant à elle apporte des garanties complémentaires aux entreprises qui sont dans le besoin en collaboration avec les banques partenaires.