Les Partenaires

Le FAI est mis en œuvre par une ensemble de partenaires techniques et financiers constitué de facilitateurs et d’institutions financières. 

Coordination nationale et tutelle

INTRODUCTION

Prévu pour durer du 01 Juillet 2013 au 30 juin 2018, suite à la revue à mi-parcours, le PCESA a été prorogé jusqu’en fin juin 2021. Il est financé par le royaume du Danemark, l’Union Européenne (UE) et l’Etat burkinabè respectivement de 33,3 milliards de F CFA, de 3,6 milliards et de 8,325 milliards de F CFA.

OBJECTIF GLOBAL DU PCESA

L’objectif global du Programme est de contribuer à une augmentation de la productivité, des valeurs ajoutés et des revenus agricoles en vue de contribuer à une croissance économique nationale et une réduction de la pauvreté.

COMPOSANTES/SOUS-COMPOSANTES

Composante A
« Appui à l’entrepreneuriat agricole et au secteur privé agricole »

Son objectif est de développer et fournir l’accès des entreprises rurales aux services d’appui conseil et aux prêts d’investissement en vue d’augmenter la productivité, la création d’emplois et l’expansion des entreprises.

Elle a deux sous composantes :

  • Sous-composante A.1 « l’appui conseil », vise à apporter des appuis conseils adaptés à la demande des entreprises afin de renforcer leurs capacités pour l’accès au crédit ainsi que leurs compétitivités.
  • Sous-composante A.2 « le financement des investissements des entreprises », met à la disposition des banques (Coris Bank et Ecobank) des ressources financières pour des prêts adaptés aux entreprises agricoles avec des possibilité de couverture partielle du risque par la SOFIGIB.
Composante B
« Appui à l’amélioration des conditions cadres du secteur agricole »

Cette composante a pour objectif d’améliorer les conditions cadres pour le développement du secteur agricole rural en général et des filières retenues par le PCESA en particulier. Elle comprend deux sous composantes :

  • Sous composante B1 « appui à l’opérationnalisation du PNSR », cette composante cherche à développer le PNSR comme cadre fédérateur de programmation, suivi, financement et pilotage du développement agricole au Burkina Faso.
  • Sous composante B2 « appui au cadre stratégique, légal, réglementaire et infrastructures » elle vise à améliorer la production, la productivité, la qualité et la commercialisation du secteur agricole et des filières retenues par une optimisation du cadre stratégique, légal et réglementaire et du tissu d’infrastructures publiques.

ZONE D’INTERVENTION ET FILIERES CIBLEES

La zone d’intervention dépend de la composante du Programme.

  • Composante A : Elle couvre toutes les treize régions du Burkina Faso et cible toutes les filières agricoles sauf le coton dans son maillon production à partir de janvier 2018, date avant laquelle la zone d’intervention et les filières cibles sont les mêmes que celles de la composante B.
  • Composante B : Elle couvre les régions du Centre-Est, du Centre-Ouest, de l’Est, du Nord et du Sahel avec une possibilité d’ouverture dans les villes de Bobo et Ouaga et cible cinq (5) filières agricoles (Bétail viande, Karité, Gomme arabique, Niébé et Mais.

Ministère de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation

Les facilitateurs

Sociétés privées ou ONG qui développent des liens commerciaux entre producteurs, opérateurs économiques, banques, fonds d’investissement et qui renforcent la capacité des opérateurs économiques, producteurs et fournisseurs, seuls ou sous contractés aux prestataires.

AGM-AgroDev

Le consortium AgriGrowth Management et AGRODEV Services met en œuvre 8 projets dans le cadre du Fonds Agro Industrie

Dack Expertise

DACK EXPERTISE & CONSEIL, est une Société à responsabilité limitée de droit burkinabé spécialisée dans les appuis-conseils en management pour le développement, les études, la gestion de stratégie et de projet, la comptabilité, la finance, la fiscalité des entreprises ; et les formations professionnelles, dont le siège est à Ouagadougou

Expertis

EXPERTIS SA, société anonyme au capital de 100 000 000 F CFA accompagne les banques et les autres établissements financiers dans le cadre du suivi de l’utilisation des fonds octroyés au secteur privé pour l’appui au développement de l’économie nationale.

FMS

FairMatch Support est une entreprise sociale indépendante fondée en 2007. Nous développons et améliorons des chaînes d'approvisionnement agricoles durables dans divers secteurs. Des fruits et légumes au cacao et des noix à la cire d'abeille.

ICDE

Crée en 2003 , le Cabinet d’Ingénierie et de Conseil en Développement d’Entreprise poursuit la mission suivante : « Soutenir la compétitivité des entreprises et des organisations ». Nous croyons aux capacités des personnes à porter leurs propres initiatives et sommes convaincus du rôle de l’investissement privé dans le développement économique et social d’un pays. Nous souscrivons aux valeurs d’équité, de transparence et de recherche permanente de l’excellence.

IFC

Le Cabinet IFC est un cabinet spécialisé dans l’Expertise Financière et le Conseil aux entrepreneurs au Burkina Faso, il a été créé en 2003 sous la forme d’entreprise individuelle, puis a évolué en 2020 sous la forme d’une société à responsabilité limitée (SARL) unipersonnelle.

Lessokon

LESSÕKON SARL est une agence d’expertise spécialisée dans les prestations de services en microfinance et microbanking. Elle a été créée sous forme associative en 1999 avant d’être transformée  en une Société A Responsabilité Limitée à partir de 2004.

Oxfam - SEGAS

OXFAM et SEGAS sont deux organisations différentes qui sont en consortium dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Fonds Agro Industrie.

Sicarex-Imextra

Le Consortium SICAREX/IMEXTRA, est constitué par les deux cabinets et représenté par le cabinet SICAREX, chef de file du Consortium. SICAREX est spécialisé dans l'implémentation et gestion des projets à caractère agricole et à l'appui à l’accès au financement des organisations paysannes. IMEXTRA est spécialisée dans l'élaboration des stratégies et études, le renforcement de capacités et ressources humaines.

Sinergi Burkina

Depuis 2014, Sinergi Burkina apporte des solutions de financement et d’accompagnement innovantes spécifiquement conçues pour répondre aux besoins des petites et moyennes entreprises burkinabés, souvent freinées dans leur développement par un difficile accès aux financements de long terme et aux compétences.

Les partenaires financiers

L’accès au crédit bancaire a toujours été difficile pour les acteurs du secteur agricole. En effet, le secteur est considéré à risque par les institutions financières et les acteurs ne sont pas suffisamment organisés pour offrir des garanties morales et techniques nécessaires aux banques. Aussi, certaines banques ne disposent pas suffisamment de ressources longues pour financer les prêts moyen et long terme. Par ailleurs, le suivi de prêts de moyen et de long terme au profit du secteur agricole engendre des coûts importants pour les banques du fait de la spécificité du secteur. C’est ainsi qu’il est prévu une ligne de crédit et un fonds de garantie pour renforcer les capacités de financement des banques partenaires financiers du projet.

La mise en œuvre de la ligne de crédit se fait en plusieurs procédés ou étapes :

  • La mise à disposition de ressources longues (6 à 10 ans) sous la forme de prêts à travers une convention de rétrocession de fonds entre l’État et les IF partenaires ;
  • La mise à disposition d’une assistance technique aux IF pour le renforcement de leurs capacités dans le but de développer une gamme de produits financiers adaptés.

Ainsi les deux banques partenaires Coris Bank et Ecobank ont bénéficié chacune d’une ligne de crédit 2,5 milliards soit au total 5 milliards FCFA ce qui a permis de financer plus de 260 dossiers de prêts avec un montant mobilisé de plus de 18 milliards de FCFA dont 15% pour les investissements et 85% pour les besoins en fonds de roulement.

La mise en œuvre du fonds de garantie du projet, pour garantir les prêts octroyés par les institutions de crédit partenaires (Coris Bank et Ecobank) est organisée de la façon suivante :

  • La mise à disposition de la SOFIGIB du fonds de garantie ;
  • La définition des règles de fonctionnement du fonds de garantie par la SOFIGIB et les partenaires impliqués ;
  • L’octroi de garanties : Quotité de garantie : 70%, coefficient multiplicateur par 3 soit près de 3,8 milliards de garantie avec un fonds de départ de 750 millions FCFA ; soit près de 128 projets garantis (garantie de 30 millions par projet).
Alassane-Kaboré-nouveau-DG-de-Coris-Bank-International-TOGO[1]

CORIS BANK

Le développement de l’activité commerciale du Burkina Faso entraîne un perpétuel besoin de renouveau et d’adaptation des institutions bancaires. C’est dans cette optique que CORIS BANK INTERNATIONAL a été créée pour s’adapter à vos besoins. Depuis sa création en janvier 2008, CBI en plus du financement des particuliers s’est donnée pour mission le développement des PME /PMI et l’accompagnement des porteurs de projets.

1200px-Ecobank_Logo.svg[1]

ECOBANK

Ecobank est un établissement financier panafricain moderne, proposant des solutions financières aux entreprises, aux gouvernements et aux clients privés.

sofigib-logo

SOFIGIB

La Société Financière de Garantie Interbancaire du Burkina (SOFIGIB), Établissement Financier agréé par la Commission Bancaire de l’UMOA, et spécialisé dans la gestion de fonds de garantie, a été constituée à l’initiative de l’État et des établissements de crédit (Banques et Établissements Financiers) du Burkina Faso, pour la promotion des Petites et Moyennes Entreprises, Petites et Moyennes Industries et Très Petites Entreprises (PME/PMI/TPE) en leur facilitant l’accès au financement par l’octroi des garanties.

Le gestionnaire

Le Gestionnaire du Fonds Agro-Industrie a été recruté par suite d’un appel d’offres international organisé par le Ministère des Affaires Etrangères du Danemark (DANIDA). A l’issue du processus de recrutement, le bureau d’étude international « NIRAS » et son partenaire AFC ont été retenu pour conduire la gestion quotidienne du Fonds Agro-Industrie.

 
images[1]

NIRAS est un cabinet conseil en développement international, multidisciplinaire et d’origine nordique qui a pour particularité d’être détenu par une fondation ainsi que ses employés. NIRAS crée des solutions de développement durable en accord avec ses valeurs nordiques pour un monde meilleur, plus égalitaire et stable. Nous opérons dans une multitude de secteurs, notamment la construction, l’énergie, l’eau, la résilience au changement climatique et les infrastructures pour le développement rural, l’industrie de transformation agro-alimentaire, le développement économique, les données géographiques, ainsi que la planification urbaine. Notre mission est de fournir des solutions sur mesure, innovantes, à valeur ajoutée et axées sur les résultats afin de permettre à nos clients et partenaires d’atteindre leurs objectifs. Nous y parvenons en appuyant un changement positif et transformateur, en s’attaquant aux causes profondes et en amplifiant les impacts du programme; et cela grâce à notre grande flexibilité de mise en œuvre, à l’intégration des résultats liés aux ODD et en célébrant nos réussites. Nous collaborons avec des organisations internationales de développement, des bailleurs de fonds, des gouvernements, des investisseurs privés et institutionnels pour concevoir, gérer et évaluer des projets et des services dont l’objectif est d’améliorer la qualité de vies des populations et de s’assurer qu’elles évoluent dans des sociétés sûres, équitables, bien gouvernées et résilientes. Nous le faisons en partenariat avec nos 51 bureaux dans 31 pays et notre vaste réseau d’experts pour garantir une approche globale axée sur les résultats qui est à la fois sensible au contexte et produit des résultats innovants et garantie nos succès de mise en œuvre. NIRAS applique les normes éthiques les plus élevées partout où nous opérons, que ce soit dans les économies fragiles, en sortie de conflit, les moins développées, émergentes ou à revenu intermédiaire.

 

square_logo_colour_white_background_289x205

Fondée en 1973, AFC Agriculture and Finance Consultants, est un bureau d’études et de conseil fortement spécialisé dans l’assistance technique aux secteurs agricole et agroalimentaire. AFC offre des services de conseil visant les organisations publiques, les entreprises privées et l’intégralité des acteurs des chaînes de valeur agricoles et agroalimentaires, de la production à la transformation, des bonnes pratiques agricoles à la commercialisation, des exploitations familiales aux organisations professionnelles agricoles et aux prestataires de services ou fournisseurs. Depuis 1994, nous avons aussi une division dédiée au développement des services financiers, qui se consacre essentiellement à l’appui-conseil et au renforcement de capacités dans le développement de nouveaux produits financiers mieux adaptés et pour la mise en place de lignes de crédit.

Le siège social d’AFC est à Bonn en Allemagne, nous avons également des filiales au Maroc (AFCi Maroc) et au Kirghizistan (CaiCo). AFC dispose aussi de 88 antennes dans nos différents pays d’intervention. AFC a actuellement 56 projets en cours en Afrique Subsaharienne. AFC est présent depuis plusieurs décennies dans le développement des chaines de valeur agricoles burkinabé. Au-delà du projet PCESA, nous mettons actuellement 4 projets en œuvre au Burkina Faso :

  • Le programme de développement agricole au Burkina Faso (PDA) – Champs d’action 3 „ Promotion de services et prestations de proximité », Coopération Technique Allemande, 08/2019 – 06/2022
  • Le projet de développement de la valeur ajoutée des filières agricoles (VAFA), financé par l’Union Européenne 11/2018 – 11/2023
  • Le projet de réhabilitation et protection des sols dégradés et renforcement des instances foncières locales dans les zones rurales du Burkina Faso (en consortium avec GOPA), financé par la Coopération Technique Allemande, 01/2018 – 06/2021
  • Centre Innovations Vertes dans le secteur agricole et agroalimentaire : – Appui à la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF) dans la mise l’échelle de SME Loop au Burkina Faso, financé par la Coopération Technique Allemande, 02/2021 – 09/2022

Les bailleurs

Le Fonds Agro-Industrie a été financé depuis 2017 par le ministère des affaires étrangères du Danemark (DANIDA) pour le recrutement et la mise en place du Gestionnaire du fonds agro-industrie et des facilitateurs. En juin 2018, l’Union Européenne a apporté un financement complémentaire de 3,608 milliards.

Le budget total du FAI s’élève à 7,161 milliards FCFA (dont 5,044 milliards de FCFA avec la convention de partenariat délégué avec l’Union Européenne), répartis comme suit :

  • Coopération Danoise :   3,553 milliards (1,436 milliards de FCFA avec la convention + 2,117 milliards FCFA additionnel hors convention) ;
  • Union Européenne :   3,608 milliards de FCFA.
Ministry of Foreign Affairs of Denmark

La coopération au développement au Burkina Faso

L’ambassade de Danemark au Burkina Faso est responsable de la coopération avec le Burkina Faso. L’aide au développement constitue la tâche principale de l’ambassade.

Le partenariat entre le Danemark et le Burkina Faso vise à lutter contre la pauvreté à travers une développement durable et une croissance inclusive.

La coopération au développement au Burkina Faso contribue à la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) à travers des appuis à la lutte contre la pauvreté, à la croissance économique et la création d’emplois, ainsi qu’à la bonne gouvernance et le respect des droits humains. La coopération au développement au Burkina Faso est fondé sur des partenariats étroits avec les autorités burkinabé, des organisations de la société civile, et d’autres acteurs nationaux importants, tels que le secteur privé.

logo-UE

Union européenne au Burkina Faso

L‘Union européenne est constituée de 27 États membres qui ont décidé de mettre graduellement en commun leur savoir-faire, leurs ressources et leur destin. Ensemble, durant une période d’élargissement de plus de 50 ans, ils ont construit une zone de stabilité, de démocratie et de développement durable tout en maintenant leur diversité culturelle, la tolérance et les libertés individuelles. L’Union européenne est déterminée à partager ses réalisations et ses valeurs avec les pays et les peuples au-delà de ses frontières

Au Burkina Faso, les actions de la Délégation de l’Union européenne touchent différentes thématiques dont la diplomatie, la politique, la sécurité, les échanges commerciaux, les investissements, l’aide au développement et la coopération avec les organisations internationales.

La Délégation de l’Union européenne auprès du Burkina Faso a pour mission d’accompagner le pays dans ses actions en faveur de la paix, la stabilité et la sécurité, et de contribuer à sa volonté de réaliser une croissance économique forte, soutenue et de qualité, visant la réduction de la pauvreté, l’augmentation de la qualité de vie de la population, tout en assurant un développement soutenu et soutenable. Notre Délégation constitue l’interface entre les institutions de l’Union européenne et le Burkina Faso ainsi que pour la sous-région (UEMOA, CEDEAO, CILSS…), en tant que Délégation régionale de l’Afrique de l’Ouest.