Projets

Les entreprises sélectionnées doivent remplir les critères d’un chiffre d’affaires se situant entre 30 millions et 1 milliard de FCFA ; être une entreprise viable/rentable créatrice de valeur ajoutée et d’emplois ; disposer de fonds propres et être capable d’accéder au crédit.

Le dossier élaboré est soumis à un comité de sélection indépendant pour analyse. S’il est validé, le gestionnaire du FAI signe un contrat cadre et un accord de service avec le facilitateur responsable du dossier. Ainsi, celui-ci accompagnera l’opérateur économique, bénéficiaire des subventions du FAI, jusqu’au terme de l’exécution en bonne et due forme du projet prévu.

Filières

Filières
  • Maïs
  • PFNL

Zones du projet

Zones du projet
  • Centre (2)
Découvrir tous les projets dans le Sahel Découvrir tous les projets dans le Nord Découvrir tous les projets dans le Centre-Est Découvrir tous les projets dans le Centre Découvrir tous les projets dans le Plateau-Central Découvrir tous les projets dans le Centre-Sud Découvrir tous les projets dans l’Est Découvrir tous les projets dans le Centre-Nord Découvrir tous les projets dans la Boucle du Mouhoun Découvrir tous les projets dans le Centre-Ouest Découvrir tous les projets dans les Cascades Découvrir tous les projets dans le Sud-Ouest Découvrir tous les projets dans les Hauts-Bassins

Facilitateurs

Facilitateurs

Taille d'entreprise

Taille d'entreprise
  • Moyenne entreprise (1)
  • Petite entreprise (1)

Activité

Activité
  • Commercialisation uniquement (1)
  • Transformation et commercialisation (1)
Filière Maïs
Centre

ADS

Agro Dealer Shop Burkina intervient essentiellement dans l’agrobusiness notamment l’approvisionnement en intrants (engrais, semences, pesticides et équipements agricoles) et la commercialisation du maïs.
Agroserv
Filière Maïs
Centre

Agroserv

L'entreprise intervient dans la chaine de valeur de la filière maïs en tant qu’acteur de transformation qui transforme et met actuellement sur la marché 3 produits : le gritz, la semoule de maïs (encore appelée couscous) et la farine de maïs.
ASY
Filière Niébé
Centre

ASY

L'Association Songtaaba-Yalgre « s’entraider largement » en langue morée est une entreprise d’économie sociale et solidaire. Elle promeut la valorisation des produits forestiers non ligneux afin de permettre aux femmes de vivre des ressources de la forêt. Elle est spécialisée dans la collecte, transformation et production de produits agroalimentaires et cosmétique à base de produits locaux (sésame, miel, karité).
Filière Bétail
Centre

Charcuterie du Sahel

Unité de transformation de viande d'animaux d'élevage, elle est spécialisée dans le domaine de la fourniture et la transformation des produits carnés du porc. Elle propose les principaux produits suivants : saucisses, merguez, filet, viande hachée, sauté, lardon jarret, chipolata, etc.
Filière Bétail
Centre

Charcuterie Moderne

Unité de transformation de viande intervient dans la filière agriculture élevage. Elle propose des produits de charcuterie crue, cuite et salée en plus d'un service d’abattage de volaille et du bétail. L'unité compte produire du biogaz de l'électricité, du compost des conserves et des kits alimentaires.
Faso Attieké
Filière Manioc
CentreCentre-Ouest

Faso Attieké

Jeune entreprise existante à fort potentiel d’impact social, déjà rentable, qui produit et met actuellement sur le marché 2 produits : l’attiéké simple (encore appelé garba) et l’abodjama (attiéké gros grains et petits grains) sous 2 formes : frais et séché.
Filière Aviculture
Centre

FASO BIO

Unité de production et de distribution de volailles (pintades) sous toutes ses formes, d’ovins, de caprins, de bovins et négoce d’aliments, d’intrants et de matériels Zootechniques. Elle assure également le suivi et l'accompagnement et des éleveurs producteurs.
FasoPro
Filière Insectes
Centre

FasoPro

Unité de transformation agroalimentaire d’insectes. Elle élève, transforme et commercialise les chenilles de karité.

Facilitateurs

Facilitateurs

FAQS

Le Fonds Agro-Industrie est la sous-composante d’appui conseil aux petites et moyennes entreprises agro-alimentaires du Programme de Croissance Économique dans le Secteur Agricole (PCESA).

Son objectif premier est de faire connaître aux petites et moyens opérateurs économiques de l’agriculture, une croissance inclusive en termes de chiffres d’affaires et de création d’emplois.

Les projets subventionnés répondent aux critères d’éligibilité et de pertinence (potentiel d’obtenir un financement bancaire/privé, lien avec le marché final ; augmentation de valeur de l’achat des produits agricoles burkinabè ; création d’emplois décents ; ne se trouve pas sur la liste d’exclusion d’EDFI).

  • avoir un projet en rapport avec au moins l’une des filières suivantes : apiculture, aviculture, banane douce, bétail, cajou, céréales, coton, insectes, karité, lait, maïs, mangue, manioc, maraîchage, niébé, produits forestiers non ligneux (PFNL), riz, semences et sésame ;
  • avoir un projet localisé dans au moins l’une des régions suivantes : la Boucle du Mouhoun, le Centre, le Centre-Est, le Centre-Ouest, les haut bassins, le Nord, le Plateau Central et Sahel ;
  • avoir un chiffre d’affaires se situant entre 30 millions et 1 milliard de FCFA ; 
  • être une entreprise viable/rentable créatrice de valeur ajoutée et d’emplois ; 
  • disposer de fonds propres et être capable d’accéder au crédit.

Les entreprises sélectionnées doivent remplir les critères suivants :

  • avoir un chiffre d’affaires se situant entre 30 millions et 1 milliard de FCFA ; 
  • être une entreprise viable/rentable créatrice de valeur ajoutée et d’emplois ; 
  • disposer de fonds propres et être capable d’accéder au crédit.

Le dossier élaboré est soumis à un comité de sélection indépendant pour analyse. S’il est validé, le gestionnaire du FAI signe un contrat cadre et un accord de service avec le facilitateur responsable du dossier. Ainsi, celui-ci accompagnera l’opérateur économique, bénéficiaire des subventions du FAI, jusqu’au terme de l’exécution en bonne et due forme du projet prévu. Les banques partenaires (Ecobank et Coris Bank), « bras financier du FAI », accompagnent les entreprises sélectionnées dans le cadre du FAI en leur accordant des prêts à des taux préférentiels. La SOFIGIB quant à elle apporte des garanties complémentaires aux entreprises qui sont dans le besoin en collaboration avec les banques partenaires.