Agroserv

Unité de transformation de maïs sous forme de farine ou de couscous

L’entreprise intervient dans la chaine de valeur de la filière maïs en tant qu’acteur de transformation qui transforme et met actuellement sur la marché 3 produits : le gritz, la semoule de maïs (encore appelée couscous) et la farine de maïs.

Filière

Maïs

Maïs

Le maïs est la deuxième céréale produite au Burkina Faso. Délicieux sous toutes ses formes, en épi, en grains, en farine, en couscous ou en pop corn, le maïs est une céréale riche en nutriments et en antioxydants essentiels pour protéger l'organisme. Le maïs est beaucoup utilisé dans les brasseries et dans le secteur de l’élevage à cause de son son.

Facilitateur

Les produits

Le gritz

Le gritz

Il est issu du concassage du maïs, le gritz est conditionné dans des sacs de 50 Kg et destiné aux brasseries. Agroserv produit et commercialise le gritz à son principal client qui est la Brakina (avec qui elle dispose d’un contrat d’approvisionnement annuel). Cette dernière a des exigences en termes de niveau de matière grasse, de mycotoxines et de granulométrie à respecter. Ayant réussi à calibrer sa machine aux normes de la Brakina, elle en détient aujourd’hui 40% des parts de marché.

La farine de maïs

La farine de maïs

Elle est obtenue de la mouture fine du maïs, tamisée et conditionnée dans des sacs de 5Kg et 20 Kg. La principale cible de ce produit reste les ménages burkinabè. Le prix de la farine varie en fonction de la qualité proposée. En effet, la farine peut être simple ou enrichie à la vitamine. La taille de ce marché au niveau national est importante et peut être estimée à près de 300 000 tonnes. Ce marché connait une croissance de 7,6% à l’image de la croissance démographique dans les grands centres urbains. En 2017, Agroserv a écoulé plus de 2 000 tonnes de farine sur le marché national malgré l’existence d’une concurrence atomisée et le plus souvent informelle.

La semoule de maïs

La semoule de maïs

Il s’agit du couscous de maïs obtenu par le même procédé de fabrication que celui du gritz de maïs avec cependant un taux de farine plus élevé. Elle peut être présentée sous une forme simple ou enrichie à la vitamine comme la farine. La semoule est conditionnée dans des sacs de 5 Kg et vendue à un prix variant entre 400 F CFA et 500 F CFA le kilogramme. La clientèle visée est la même que celle de la farine à savoir : les ménages et les clients institutionnels tels que le PAM, l’UNICEF, le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA)… L’offre nationale de semoule était évaluée en 2013 à 18 658 tonnes pour une demande estimée à plus de 22 734 tonnes.

Le son de maïs

Le son de maïs

C'est un sous-produit issu de la transformation du maïs, il est conditionné dans des sacs de 40 Kg et vendu à 3 000 F CFA/sac. Les éleveurs de bétails et de volaille sont la cible de ce produit. Leurs besoins ont été évalués à plus de 1 541 173 tonnes. Le son de maïs se vend sans aucun effort commercial. Ce marché croit au même rythme que le cheptel national à savoir 2%.

Le promoteur

Siaka SANON

Monsieur SANON Siaka est le promoteur de Agroserv Industrie. Il est titulaire d’un DUT en informatique de gestion. Après ses études, M. SANON  a intégré l’entreprise familiale dénommée ESKF (Etablissement SANON Karidia et Fils) qui évoluait dans la collecte et la commercialisation de céréales sur le marché local et à l’export. Il l’a dirigé plus tard pendant dix (10) ans avant de se mettre à son propre compte. 

Cette première expérience au sein d’ESKF a permis au promoteur de maitriser le circuit d’approvisionnement du maïs.  Cette compétence, il la met à profit au sein de l’entreprise Agroserv qu’il crée en 2008 et dont l’activité principale était la collecte et la commercialisation des produits du cru (principalement le maïs). A partir de 2013, fort de ses expériences passées et désireux de créer plus de valeur ajoutée, M. SANON se lance dans la transformation du maïs en gritz qu’il revend à la Brakina. 

Accompagnement

  • Projet
  • Objectifs
  • Impact

Le projet d'accompagnement du FAI

L’objectif global du projet est d’accompagner l’entreprise à soutenir la phase de croissance dans laquelle elle est lancée. Il s’agira de viser une augmentation du chiffre d’affaires tout en mettant en œuvre les actions nécessaires visant à améliorer les marges et la rentabilité nette. La vision à moyen et long terme de M. SANON est de :

  • renforcer le portefeuille client de l’entreprise sur le gritz en se lançant dans la conquête des marchés voisins tout en maintenant ses relations commerciales avec la Brakina,
  • diversifier ses produits en développant le marché de la farine et semoule ciblant les ménages à revenus moyens et élevés,
  • sécuriser son approvisionnement en matière première en structurant son réseau de producteur et en améliorant sa capacité de mobilisation des crédits de campagne ,
  • structurer davantage son entreprise (sur le plan de la gestion comptable, gestion du personnel et gouvernance).

Le coût des investissements nécessaires au projet a été évalué à 310,2 millions FCFA. Ce financement a déjà été mobilisé par Sinergi Burkina et le promoteur, toute chose qui a rendu possible l’acquisition de la nouvelle ligne.

Les objectifs de l'accompagnement du FAI

La mise en œuvre de ce projet s’appui sur les objectifs spécifiques suivants :

  • L’augmentation de la capacité de production de l’unité
  • L’implémentation de la norme qualité ISO 90001
  • La structuration du réseau de producteurs et de distributeurs
  • Le renforcement de la structuration (Professionnaliser davantage) de l’entreprise

L'impact attendu de l'accompagnement du FAI

Le projet va permettre la consolidation d’une cinquantaine d’emplois directs, la création de plus d’une vingtaine de nouveaux emplois et plus de 500 emplois indirects, l’amélioration des revenus des petits producteurs de maïs.

Success story

Agroserv Industrie est une unité industrielle qui évolue dans le secteur de la transformation agroalimentaire du maïs. Elle dispose de deux lignes de production entièrement automatisées d’une capacité de 50 tonnes/jour chacune. Elle réalise en outre des prestations (transformation du maïs) au profit du Ministère de la Solidarité Nationale et de la Famille.

Agroserv emploie une cinquantaine d’employés permanents qui perçoivent tous un salaire au-dessus du SMIG. Elle s’est engagée depuis 2017 dans une démarche ESG (Environnement-Social-Gouvernance) qui a conduit à la formalisation de plus d’une vingtaine d’emplois.  Elle s’est en outre engagée depuis 2017 dans une démarche de certification qualité selon la norme HACCP grâce à un appui du PCESA.

10000tMaïs transformés

Agroserv a transformé en 2017 plus de 10 000 tonnes de maïs.

3000Producteurs

AGROSERV a organisé et structuré un réseau de 3000 producteurs disposant d’au moins 1500 hectares.

Partagez ce projet

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Découvrez d'autres projets

Filière Cajou
Hauts-Bassins

COOPROLEF

Coopérative des Producteurs de Légumes Et de Fruits créée en 2004 par les producteurs de Kourinion pour mieux organiser la production et la commercialisation de leurs produits (anacardes, mangues et hibiscus) suite à la mévente constatée sur le marché des produits agricoles
Filière Riz
Centre-Est

Kokuma

Unité d'achat et de transformation du riz paddy local, elle s’approvisionne en paddy auprès des producteurs de la plaine rizicole de Bagré principalement. Elle propose à ses clients du riz blanc de qualité de plusieurs variétés, commercialisées sous la marque ‘’Bagré Mariam Mui’’.
Filière Bétail
Centre

Charcuterie Moderne

Unité de transformation de viande intervient dans la filière agriculture élevage. Elle propose des produits de charcuterie crue, cuite et salée en plus d'un service d’abattage de volaille et du bétail. L'unité compte produire du biogaz de l'électricité, du compost des conserves et des kits alimentaires.
SemaFort – Bien public
Filière Semences
Hauts-Bassins

SemaFort – Bien public

La recherche-développement - objet d'accompagnement du FAI - et la production-vente de semences certifiées, traduisent l'objectif de faciliter l’accès à des semences hybrides performantes et des itinéraires techniques adaptés aux variétés et environnements pédoclimatiques.